recompenser-salariés

Comment bien récompenser ses salariés ?

Publié le 30 janvier 2017

Aujourd’hui, savoir récompenser ses collaborateurs est l’une des composantes essentielles d’une relation durable entre un chef d’entreprise et ses salariés.

Chèques cadeaux, cartes cadeaux, challenges de stimulation interne… Les solutions ne manquent pas, mais comment choisir ? Plusieurs critères permettent de déterminer avec précision le choix de la bonne récompense à la bonne personne. Le Baromètre Edenred-Ipsos de la Stim’ met en relief les différents facteurs d’adéquation :

récompenser-ses-salariés

Pour 52% des entreprises interrogées, la récompense doit être en adéquation avec le profil de la cible. 33% joueront plus sur le prix de la récompense comme d’un argument, 32% s’appuieront sur la variété des récompenses proposées. 29% d’entre elles accordent de l’importance à la qualité et à la marque des produits offerts (très souvent haut de gamme / luxe). Seulement 17% considèrent l’innovation ou l’originalité comme un critère déterminant.

Logiquement, ce sont l’adéquation avec le profil de la cible et le budget qui rentrent dans les premières considérations des entreprises. La variété et la qualité des cadeaux restent secondaires malgré leur aspect important pour environ 30% des entreprises. Enfin, seules 17% d’entre elles accordent beaucoup d’importance à l’innovation, et ce malgré une monté en puissance des solutons dématérialisées.

Qui sont les émetteurs ?

Près de 2/3 des récompenses sont achetées auprès des émetteurs de chèques cadeaux (61%). Le reste se partage entre des fournisseurs de cadeaux (20%), des agences de communication (12%) et des sites e-commerce (7%).

Les émetteurs de chèques cadeaux restent incontournables. Ils sont en effet les seuls à proposer une offre diversifiée sur plusieurs types de supports (cartes cadeaux, catalogues cadeaux, coffrets voyages…)film Spider-Man: Homecoming online streaming

De quelle façon récompenser les salariés ?

En misant sur la reconnaissance. Les récompenses sont majoritairement remises en main propre par le management ou la force de vente. Cette pratique, la plus courante, maximise l’impact et simplifie la logistique et la sécurité.